Jimdo ou Wordpress pour créer mon site ?

WordPress est un excellent CMS. Probablement le meilleur actuellement sur le marché. Toutefois, je conseille plutôt Jimdo à mes clients. Voici pourquoi.

Moi aussi, j'utilisais WordPress !

Avant de découvrir Jimdo, je créais des sites avec un outil de gestion de contenu similaire à WordPress (CMS Made Simple). Pour cela, je travaillais en collaboration avec une informaticienne et un graphiste, et les projets prenaient plusieurs semaines. Je gère toujours deux blogs personnels avec Wordpress, dont je suis les évolutions depuis 10 ans. 

 

Aujourd'hui, avec mes clients, je co-crée tous les sites sur Jimdo (plus de 500 sites à ce jour). Parce que mon objectif, c'est que le client se concentre sur sa communication et qu'il ait du plaisir à mettre son site à jour, sans devoir se soucier de sécurité informatique, d'évolutions techniques ou de mise en conformité juridique de son site.

Aspects techniques


Installer WordPress peut se faire en un clic chez les hébergeurs comme OVH ou One.com. Les ennuis commencent après quelques années, surtout si on a installé un thème, des extensions, et omis de faire les mises à jour techniques.

 

Le passage à une nouvelle version de WP est périlleux et si vous vous plantez, il ne vous reste que vos yeux pour pleurer. Il est pour moi indispensable de faire appel à un informaticien tous les ans (au minimum) pour :

  • la mise à jour de la version de WordPress
  • la mise à jour du thème et des extensions
  • les évolutions techniques (site responsive, annonce des cookies, passage en https,...)
  • une sauvegarde de tout le site et le paramétrage de sauvegardes automatiques, incluant les textes, les images et tous les fichiers.
  • Toutes ces évolutions sont inclues dans l'abonnement Jimdo et vous ne devez vous soucier de RIEN !

 

Coût

  • Un abonnement Jimdo coûte 90 eur ou 150 eur par an htva.
  • Un hébergement WordPress coûte au minimum 35 euros, même si mon informaticien me recommande un hébergement à 150 eur/an.
  • L'intervention régulière d'un informaticien représente un coût elle aussi : entre 100 et 500 eur/an. Je ne vous parle pas du coût en cas de panne !

Sécurité

  • Un site Jimdo ne tombe pas en panne (j'ai connu un cas de piratage en 5 ans, chez le gestionnaire des domaines de Jimdo, et il a été vite réglé).
  • Un site Jimdo n'est piraté que si votre mot de passe est trop simple à deviner. Cachez aussi votre lien de connexion !
  • Des sites WordPress piratés, plantés, en panne, cassés par erreur,... j'en ai malheureusement vu beaucoup. C'est un stress énorme pour mes clients et rien que pour cette raison, je passe à Jimdo.

Simplicité


Rentrer dans WordPress pour des mises à jour occasionnelles, cela demande à chaque fois un mini-apprentissage, car l'interface est peu intuitive et peut devenir complexe si on a beaucoup d'extensions, de menus, un thème customisé,...

 

Ce que j'adore avec Jimdo, c'est sa simplicité ! Bien souvent, je n'ai pas besoin d'expliquer le fonctionnement du CMS à mes élèves, ceux qui sont un peu curieux le maîtrisent en autodidactes avant leur formation !

 

Un des atouts de Jimdo, c'est la vue de l'arborescence du site. Cet arborescence génère un menu unique, auquel sont accrochées toutes les pages du site. En ergonomie, on ne fait pas mieux !

 

Référencement


Jimdo est parfaitement compatible avec les recommandations de Google, tout comme WordPress d'ailleurs. Mais, encore une fois, Jimdo est plus simple d'utilisation :

  • Installer Google Analytics et Search Console sur un site Jimdo prend moins de 5 minutes
  • Aucune extension SEO n'est nécessaire, tout ce qui est prévu en standard (JimdoPro) est suffisant
  • La sitemap en xml est installée par défaut
  • Un module de redirection 301 est disponible avec JimdoBusiness
  • Le code html des pages Jimdo est propre et parfaitement perméable au robot de Google (ce qui est loin d'être le cas avec Wix, mais ça c'est une autre histoire).

 

Design

  • Certes, le choix de designs pour WordPress est immense. Mais il faut des compétences techniques pour installer et paramétrer les templates aux options multiples.
  • Par défaut, tous les designs proposés par Jimdo sont 100% responsive.
  • Il y a un choix suffisant pour qu'aucun des 400 sites créés par mes clients ne se ressemblent.
  • Les sites WordPress, par contre, on dirait qu'ils utilisent tous le même design, souvent déroulant l'ensemble du site sur une seule page, ce qui n'est vraiment pas conseillé (lire à ce sujet pourquoi je n'aime pas les sites d'une page).

 

Extensions


WordPress propose une multitude d'extensions pour toutes sortes d'usages. C'est génial mais cela comporte aussi des inconvénients : 

  • Mal installées, les extensions peuvent "planter" tout le site
  • Certaines extensions ralentissent le site WordPress
  • Les extensions doivent être mises à jour et surtout rester compatibles avec les versions du "wordpress principal" quand celui-ci évolue.
  • Jimdo ne permet "que" de concevoir un site (et un blog, et un e-commerce).

Quand une fonction externe est nécessaire, Jimdo conseille de faire appel à des services dédiés, dont le code ou script s'intègre parfaitement dans Jimdo.

 

Quelques exemples de services externes compatibles avec Jimdo :

  • EventBrite pour les inscriptions à un événement
  • MailChimp pour les abonnements à la newsletter
  • JotForm ou GoogleForms pour des formulaires complexes
  • Swiftype pour un moteur de recherche interne
  • AvailabilityCalendar pour la disponibilité de vos chambres d'hôtes
  • Calameo pour feuilleter un catalogue en pdf
  • tous les outils de Google (Analytics, SearchConsole, Maps, Calendar, forms,...)

E-commerce

  • L'e-commerce de Jimdo offre des possibilités semblables aux extensions e-commerce conçues pour WordPress, notamment WooCommerce.
  • Jimdo permet de placer les produits en vente un peu partout dans le site et n'oblige pas à avoir un répertoire "shop"
  •  Petit bémol : Jimdo ne permet pas la vente automatisée de biens dématérialisés (vidéo, ebook). 

Là où WordPress est meilleur que Jimdo

  • Utilisation multi-utilisateurs avec des droits d'accès différents pour chacun
  • Site multilingue de A à Z tandis que Jimdo ne permet pas de traduire header et footer dans chaque langue
  • Sauvegarde de toutes les images dans un répertoire sur le serveur (avec Jimdo, une image effacée d'une page disparaît du serveur)
  • Sauvegarde des versions antérieures des pages en cas de mauvaise manipulation par un des webmasters (chez Jimdo, si c'est effacé, c'est perdu).

Voilà, si vous êtes convaincu, il ne vous reste plus qu'à passer à Jimdo. Et si vous avez besoin d'aide pour améliorer votre communication en ligne, pensez à Amaranthe ou suivez notre formation "Je crée mon site en un jour" !

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Chrisdenice (mercredi, 29 novembre 2017 11:24)

    J'utilise aussi Jimdo an ce moment pour faire le site de mon fils (juriste). Avant j'utilisais WP (.org) mais galère quand les bases MysqL se dérobent, les mises à jour, etc. Bref, j'avais testé
    Jimdo pour faire le site de son club de sport en 2009 et il existe toujours et est même encore très bien référencé même si plus utilisé depuis.

  • #2

    Ted (lundi, 01 juillet 2019)

    Personelement je prefère WordPress, il est plus souvent utilisé par des photographes, designers. Il est facile de créer un site web pour representer son travail, pour créer portfolio sur internet. Par contre pour les site plus compliqué par exemple comme https://astudium.com/ , il faut savoir coder en php, python et encore autres langages de programmation. Et en fin vous serez capable de créer un site que les photographes aiment à utiliser !

  • #3

    Bermon (mercredi, 26 février 2020 20:41)

    Bonjour,


    Nous avons également eut des problèmes avec le service support de JIMDO.


    Sur leurs tableaux de bord on trouve la date d'échéance du contrat mais il faut se référer au CGU pour découvrir qu'il faut demander la résiliation 4 semaine auparavant...


    Après une hausse conséquente des tarifs, que nous avons refusé, ils nous ont fait du chantage, des menaces de procès, et maintenant le site est bloqué, je ne peux plus avoir accès au tickets avec le support... nous avons perdu notre nom de domaine pour un an... merci JIMDO


    Bref, un site que je ne recommande absolument pas.

  • #4

    C. MAILLET (jeudi, 28 mai 2020 19:06)

    Prenez vos jambes à votre cou et fuyez ce prestataire.
    *********** Voici le dernier mail envoyé à Jimdo ***********
    Mesdames, Messieurs,
    J’ai été avisé ce matin que vous avez présenté un paiement de 268 euros, sur mon compte PayPal,
    correspondant à une facture pour la période du 27 mai 2020 au 27 mai 2021.
    J’ai pris contact par l’intermédiaire de la rubrique « Questions » de l’interface de gestion du site, en expliquant
    que suite à une décision de justice je n’ai plus le droit de me servir des noms de domaine enregistrés, je n’ai plus le droit d’utiliser
    le site, et je dois neutraliser la vente des produits disponibles sur le site.
    Ce site n’a pas été utilisé depuis le 17 décembre 2019, de plus, j’ai transmis à vos services la convocation de la Gendarmerie
    Nationale, me mettant en demeure de bloquer la vente des produits sur le site et de porter sur le site la mention « Site fermé ».
    Par ailleurs, je vous signale que ce site n’a plus enregistré de vente depuis le 17 décembre 2019. Donc il est totalement inutilisable.
    J’ai fait de nombreuses tentatives de résiliation avec l’interface de gestion, et j’ai systématiquement obtenu le message d’erreur suivant :

    « Validating-error
    An error occured while validating your data.
    The process was logged and is being sent to our technicans. If it was an error than we’ll fix it soon.
    Validierungsfehler
    Bei Ihrer Eingabe ist ein Fehler aufgetreten. Dies kann durch einen veralteten Link oder einen falschen Aufruf entstanden sein.
    Zur besseren Fehlererkennung wurde dieser Aufruf geloggt. Falls es sich um einen Fehler handelt, werden wir diesen beheben. »

    Donc je n’ai pu réaliser une résiliation avant les 4 semaines, que prévoient vos conditions générales d’utilisation.

    De plus, leurs conditions générales d’utilisation prévoient l’envoi d’un mail de notification renouvellement d’abonnement, 2 semaines avant la période de résiliation, ors ils ne m’ont jamais adressé ce mail, c’est à dire qu’ils se retranchent derrière leur CGU quand celles-ci les protègent, mais quand leurs CGU démontrent leurs erreurs, ils ne l’évoquent pas dans leurs mails, bizarre, vous avez dit bizarre, comme c’est bizarre…!

    J’ai demandé la résiliation de tous mes abonnements aux prestations de Jimdo, à partir de ce jour, 27 mai 2020, par message et demandé le remboursement
    de la facture de 268 euros, correspondant à la période du 27 mai 2020 au 27 mai 2021, période où je n’aurai pas le droit d’utiliser ni les noms de domaines
    ni les fonctionnalités opérationnelles du site.

    Je me heurte à une intransigeance de la part du conseiller en ligne « Fabien », qui évoque de façon péremptoire les 4 semaines de délais obligatoires, d’une part nous sommes dans un cas de force
    majeure, d’autre part, les tentatives de résiliation se sont soldées par des échecs suite à un dysfonctionnement de votre système de gestion. Et en l’absence d’envoi de mail de notification de renouvellement, l’impossibilité de résilier, et entièrement de votre responsabilité, mais vous êtes incapables de le reconnaître.

    Je vous renouvelle ma demande l’annulation de la facture de 268 euros et le remboursement de cette somme.

    J’ai pris contact avec mon avocat, c’est lui qui m’a informé, du cas de force majeure et de la situation exceptionnelle indépendante de ma volonté, il m’a également conseillé de déposer un dossier de litige auprès de PayPal et révoquer la mandat de prélèvement
    SEPA de PayPal sur mon compte bancaire

    En ce qui concerne le dénommé « Fabien », toutes ses réponses ne sont que des copiés-collés des ses interventions précédentes, un véritable perroquet, si j’avais souhaité ses types de réponses répétitives, j’aurais été dans animalerie, un des perroquets présents à la vente, m’auraient très certainement fournies des réponses plus constructives, mais il faut se rendre à l’évidence, d’un âne vous en ferez jamais une cheval de course.